Comme je te l’ai dit hier je descends dans le village, et plus précisément dans la ferme jaune, je la connais très bien, c’est celle où il y a mon filleul le Marcassin. Je suis très content de le revoir, et d’ailleurs ça me fait penser qu’il faut que je fasse des cartes de Noël à tous mes filleuls et filleules, pour leur souhaiter un joyeux Noël, il me reste encore beaucoup de feuilles que m’a donné mon ami Louis, je planifie ça pour demain afin qu’elles arrivent le jour de Noël.
Me voilà arrivé, tout est silencieux, le fermier et la fermière sont surement très occupés à prendre soin de leurs animaux, je rase les murs afin que je ne me fasse pas surprendre, on ne sait jamais ils pourraient revenir chercher quelque chose dans la maison.
Mais pourquoi, me diras-tu que je doive rentrer dans la maison ? Tout simplement le spectacle est à l’intérieur. Je rentre par une fenêtre entrouverte et appelle.
– Minette, Minette où es tu ?
Personne ne répond, pourtant je ne me suis pas trompé, c’est bien la ferme jaune, et je suis sur d’y être, il n’y a qu’une ferme jaune près de ce village. Peut être que Minette n’est pas dans la maison, mais dans la grange, ou dans la cave, ou encore dans la remise, il y a plusieurs bâtiments dans cette ferme. Je vais les visiter les uns après les autres, je finirai bien par trouver Minette !
Pas de Minette dans la grange, non plus dans la cave, ni même dans ma remise, mais où est Minette ? J’ai une idée, je vais me mettre en plein milieu de la ferme, et crier son nom, je suis sure que ni le fermier et ni la fermière sont là, je les aurais bien vu depuis.
Dès le second « Minette », elle me répond.
– je suis là Koukïn, dans la petite cabane verte, là où le fermier range les aliments pour les animaux.
– bonjour Minette, enfin te voilà, je viens voir le spectacle.
– ah, toi aussi tu es au courant, décidément tout le monde le sait, et veut venir le voir, c’est tellement beau il faut dire, et tellement rare. Viens, suis moi, ils sont couché et dorment, je vais les réveiller doucement et leur de demander de prendre la pose.
Et j’aperçois trois chatons qui dorment en rond, blottis les uns contre les autres, tous noirs et blancs, jusque là rien de spécial, jusqu’à ce que Minette dise :
– allez mes deux fistons spéciaux, prenez la pose, Koukïn est venu spécialement pour voir ça.
Et deux des chatons se couchent dos contre dos, et leur tache sur leur dos forme un coeur ! Magnifique !
Heureusement que j’ai mon appareil photo, je savais qu’il fallait immortaliser cet instant pour te le faire admirer.
Alors ?

Photo trouvée sur le web, sans crédit

Publicités