Après une bonne nuit de sommeil, je me lève en pleine forme. Prêt à faire une nouvelle rencontre, et de pouvoir faire un brin de causette, comme d’habitude.
Je trotte depuis quelques heures, et rien, aucun être vivant en vue, mais où sont ils donc tous passées ? Il y a bien quelques oiseaux dans le ciel, mais ils volent trop haut, même en criant très fort, aucun ne m’entendrait. Plus qu’à continuer, je vais bien tomber sur quelqu’un, allez, restons positif.
Ça y est ! Je vois, plutôt je distingue devant une forêt, car il est assez loin, un animal qui m’a l’air assez gros, et quand je plisse les yeux il y a des cornes tout autour de sa tête. Bizarre, j’en ai jamais vu de tel, chouette, aujourd’hui je vais faire la connaissance d’une toute nouvelle espèce.
Me voilà tout près, et ben dis donc, qu’est qu’il est gros ! Et c’est bien des cornes autour de sa tête, j’avance à côté de lui et commence à lui parler.
– bonjour, je me présente, je m’appelle Koukïn, et j’adore rencontrer de nouveaux amis.
Rien, aucune réponse, alors je continue.
– tu ne parles pas, tu es muet ?
Toujours rien, peut être qu’il dort ? C’est drôle car il a les yeux ouverts. Bon je ne me décourage pas, je continue la conversation.
– tu ne parles pas, c’est une évidence, tu es peut être muet, ou sourd à ne pas pouvoir m’entendre, mais c’est pas grave, je vais te raconter des histoires, et si tu es sourd je comprendrai bien à un moment ou à un autre que tu n’entends rien, car j’ai des histoires très rigolotes, et si je te vois sourire, c’est que tu n’es pas sourd. Je raconte, encore et encore, et pas un brin de signe de cette drôle de bête.
– allo, il y a quelqu’un ?
C’est vraiment bizarre quand même, je veux bien croire à ce qu’il soit muet, ou même sourd, ou les deux, mais il devrait bouger un peu, ça fait un bon bout de temps que je suis devant lui et il n’a pas bronché d’un poil.
Je m’approche tout près de lui et je vais lui donner un petit coup de patte sur son museau, là il devrait donner signe de vie.
Oh ! Mais il est dur comme de la pierre ! Mais j’y suis, il n’est pas vrai, c’est une sculpture, je me suis bien fait avoir. Il est vraiment superbe, tellement bien réalisé que j’ai vraiment cru à un vrai animal.
Il me reste qu’à visiter les alentours et je découvrirai peut être d’autres sculptures. Je fais à peine quelques mètres et pleins d’autres animaux tout aussi étranges les uns que les autres, jamais vu de telles espèces. Et puis je vois un panneau disant :
« Bienvenue dans l’ère des dinosaures ! Vous allez pouvoir admirer toutes les sculptures de ces animaux datant de plusieurs millions d’années, bonne visite ! »
Plusieurs millions d ‘années ! C’est sur qu’ils peuvent tous être sourds et muets, haha ! En tout cas je me délecte déjà, racontant cette aventure d’aujourd’hui à mes amis, tous étant en parfait état d’entendre et de parler.

Crédit photo : Clo Lachat

Publicités