J’ai bien dormi, soulagé d’avoir établi ma liste de cadeaux pour ma famille pour Noël, dehors je n’entends rien, mais il me semble reconnaitre ce bruit, si on peut dire un bruit.
Et en passant la tête hors de mon terrier, je ne me suis pas trompé, ce bruit, en fait ce silence plus justement, c’est la neige !
Les gouttes de pluie se sont transformés en flocon de neige, et tu peux deviner ma joie, ce que j’aime le plus c’est les traces de mes pattes sur ce tapis blanc immaculé. Ça me donne vraiment l’impression d’exister, d’être vivant, et de profiter à fond de la vie.
Mais ce bonheur de fouler mes pas sur cette neige a été interrompu par des pleurs. Mais qui peut pleurer en une aussi belle journée ? Ça vient de plus bas, derrière ces arbres tout proches, je crois même savoir qu’une ferme est justement placée à cet endroit.
En contournant les arbres je vois qui verse ces larmes, c’est une bien jolie Dinde.
– et bien ma belle, qu’est ce qui ne va pas ?
– pour moi, et mes soeurs, et amies, c’est une période très difficile.
– ah bon, et pourquoi ?
– à l’approche des fêtes de fin d’années, les humains ont pour habitude d’en choisir quelques une d’entre nous pour nous manger, ça fait partie de leurs traditions.
– vous manger pour les fêtes de fin d’années, mais c’est absurde !
– je ne te le fais pas dire, mais c’est ainsi, alors j’ai peur de passer à la casserole plutôt que de faire la fête comme tout le monde.
– comme je te comprends, je vais réfléchir, quelques minutes et je te promets de trouver une solution pour remédier à ce sort si cruel.
Je m’isole un peu, m’assois, ferme les yeux, et passe en revue tout ce qui peut s’offrir à moi, et sauver ainsi cette pauvre Dinde, et ses soeurs et amies. Et j’ai trouvé, en fait c’était pas très difficile…
– ça y est j’ai une bonne idée !
– ah oui, et c’est quoi, dis moi, je languis de savoir.
– j’ai un ami, c’est un Lapin, il est magicien, il est très bon, parfois il fait un peu des gourdes, mais avec le temps il s’améliore, surtout quand c’est un problème sérieux à transformer, je vais le retrouver et je reviens.
Je n’ai pas mis trop de temps à le retrouver, j’ai crié son nom à plusieurs endroits où il se trouve souvent, et le voilà qui arrive.
– Koukïn, que me vaut ta visite ?
Je lui explique donc les mésaventures de la Dindes et bien sur, il a fait son tour de magie en un coup de baguette.
– allez, va vite lui dire, et à bientôt Koukïn.
Je reviens vers la Dinde et lui annonce la bonne nouvelle.
– ça y est, c’est réglé, toi et tes copines, vous n’avez plus aucun soucis.
– super ! Et comment il a fait ton Lapin magicien ?
– tout simplement en vous rendant très maigre, soit immangeable, regarde toi, tu vois comme tu es maigre. Et c’est pareil pour toutes les Dindes du monde.
– ah oui, je suis toute maigre, merci mon ami, grâce à toi nous allons toutes être détendues, et passer des fêtes comme tout le monde dans le bonheur et la joie.
– et comment ! Allez bye, la Dinde… Profite à fond !

Crédit photo : Clo Lachat

Publicités