Une ballade dans le pré ? Une ballade dans la forêt ? Une ballade dans un village ? Ou une ballade ailleurs que tout ce que je viens de dire ? Il y a tellement d’endroits formidables. Je verrai bien, je sors de mon terrier, je vais aller tout droit, sans jamais tourner ni à droite, ni à gauche. Tout droit… Toujours tout droit…
Je tombe sur un beau Sanglier, il est magnifique au milieu de jolies fleurs. Très belle compagnie en perpective, un sanglier au milieu de jolies fleurs.
– bonjour Sanglier, tu veux un peu de compagnie ?
– bonjour Renard, oui, je veux bien.
– au fait, tu es magnifique au milieu de ces jolies fleurs.
– merci. Et tu sais comment elles s’appellent ces fleurs ?
– non, mais je sens que tu vas me le dire.
– ce sont des Bruyères. Elles fleurissent en cette saison. Toutes les années je viens les voir, j’adore ces fleurs.
– c’est vrai qu’elles sont belles.
– et puis j’en cueille pour les offrir à quelqu’un de très spécial, pour un jour très spécial.
– comme c’est mignon ! Et à qui ?
– à ma maman !
– et le jour spécial c’est son anniversaire ?
– non, c’est pour Noël.
– Noël ! Hou, là, là… Ça me rappelle que je dois aussi m’en occuper.
– tu n’as qu’à faire comme moi, cueilles en pour les offrir à ta maman à toi.
– pour ma maman, mon cadeau est prêt. Mais chut, je ne dirai rien encore.
– tu trouveras bien quelqu’un à qui les offrir.
– euréka ! J’ai trouvé ! Merci le Sanglier, tu fais d’aujourd’hui une belle rencontre.
– de rien, et si je peux ajouter quelque chose, c’est ma maman qui me les a fait découvrir, elle les adore, alors quoi de mieux que de lui offrir ce qu’elle aime le plus.
– tu as tout compris toi… De plus, je suis sûr que la personne à qui je vais les offrir, va les adorer quand je lui raconterai cette histoire.

Crédit photo : Edwin Kats

Le Sanglier dans les Bruyères

Le Sanglier dans les Bruyères

Publicités