Je ne vais pas aller dans les fermes aujourd’hui. Je sais que mes trois amis assurent avec leur surveillance des animaux qui leur ont été confié. Je vais aller me balader au hasard, confiant que je rencontrerai bien quelqu’un avec qui partager un bon moment.
Mais c’est un Lama qui se promène là bas, est ce l’un de ceux que j’ai fait connaissance il y a quelques mois ?
– bonjour Lama.
– bonjour Renard.
– on se connait ?
– non, je crois pas. En tout cas moi, je ne t’ai jamais vu.
– alors tu n’es pas un de ceux de la ferme que j’ai visité il y a quelques mois ?
– ben, non, puisque je te vois pour la première fois. Mais qu’importe, l’essentiel est de se rencontrer aujourd’hui.
– oui, tu as raison. Mais dis moi, tes poils devant tes yeux ne te gêne pas pour y voir ?
– pas du tout, puisque d’ailleurs j’ai bien reconnu que tu étais un Renard.
– suis je bête, tu as raison. Mais comment fais tu pour voir alors ?
– grâce à mon intelligence.
– ben dis donc, tu dois en avoir une sacré couche.
– de quoi ? D’intelligence ?
– oui, de quoi d’autre ?
– quand on dit qu’on en a une sacré couche, c’est souvent de bêtise.
– ah, oui, tu as raison.
– tu me fais peur, j’ai pas l’air intelligent ?
– mais oui, t’inquiètes pas, tu as l’air très intelligent, dommage qu’on voit pas tes yeux. Car là tu vois, d’après ce que je discerne de toi, c’est un air, comment dire, un peu bêta. Tes longs poils devant tes yeux, ta bouche un peu tordue, ça te donne cet air de quelqu’un de pas très futé.
– alors je vais me raser, comme ça on verra mes yeux intelligents.
– j’ai hâte de voir le résultat !

Photo trouvée sur internet sans crédit

Le Lama Intelligent

Le Lama Intelligent

Publicités