C’est parti pour une visite dans le pré des Moutons que garde Loupiot. Comme je le disais hier, j’ai peur d’une surprise, car depuis le départ des trois Chiens, les nouveaux gardiens m’ont réservé des situations bien insolites. Enfin on verra bien, mais je ne suis pas inquiet, ce sont de bons gardiens, j’ai totalement confiance en eux.
J’aperçois Loupiot perché sur un rocher, en train de surveiller tout le troupeau. Il m’a vu et m’adresse un grand sourire, prometteur que tout le monde va très bien.
– bonjour Loupiot, alors tout baigne ?
– oui, les Moutons ont bien dormi, et comme tu peux le voir ils broutent tous la bonne herbe du pré. J’ai bien donné le biberon aux bébés, ils trottent heureux et rassasié.
– ah ! Parfait. Je suis content qu’il n’y aie rien d’anormal.
– ben, si, quand même. Il y a bien quelque chose qui me turlupine.
– ah, bon, allons, comme c’est curieux… Racontes.
– ce matin j’ai surpris une Chèvre, elle était blottie contre un Mouton. C’est bizarre quand même, non ?
– comment ça, blottie ?
– comme quand on est amoureux. Ils avaient tous les deux des yeux de merlans fris.
– ah oui, c’est bien l’attitude des amoureux. Allons voir ça de plus près.
En effet, je les vois aussi, une jolie petite Chèvre rousse, sa joue posée contre la tête d’un Mouton. Ils semblent tous les deux très amoureux. Ils sont trop mignons.
– bonjour tous les deux, alors on roucoule ?
– oui, on s’aime. Y a un problème à ça ?
– ben, disons, que les Chèvres sont amoureuses de Boucs, et les Moutons de Brebis. Alors vous voir tous les deux c’est un peu bizarre, avouez.
– on n’avoue rien du tout, c’est pas bizarre du tout. Tout le monde a le droit d’aimer qui il veut, avec toutes les différences qu’il peut y avoir entre les êtres. Rien ne doit être une barrière pour s’aimer.
– vous avez bien raison, c’est très vrai ce que vous dites. Je vous approuve entièrement. Continuez, c’est trop beau l’amour…

Photo trouvée sur internet sans crédit

Le Mouton et la Chèvre

Le Mouton et la Chèvre

Publicités