Quand je suis arrivé hier dans mon terrier, j’ai commencé à réfléchir pour les vacances de mes amis Chiens, et… Je me suis endormi ! Ah, bravo, c’est pas comme ça que je vais y arriver.
Après cette longue nuit de sommeil, je suis en pleine forme, à la bonne heure, ça va me permettre de réfléchir deux fois plus vite.
Je cherche un endroit calme, comme hier, pour penser avec une grande concentration. Je longe la ferme du petit Marcassin où je l’ai accompagné, quand j’entends encore des cris. Décidément, c’est une concertation pour m’empêcher de réfléchir. J’aperçois alors, mon petit protégé et le Chien de grade de la ferme où je l’ai laissé.
– alors qu’est ce qu’il se passe ici ?
– ah, Koukïn, tu tombes à pic. Ce petit coquin de Marcassin, ne veut pas m’obéir. Il veut toujours aller plus loin, et j’ai peur qu’il se perde.
– ah, les enfants tous les mêmes. Attends, je vais lui parler.
– j’espère que tu trouveras les bons mots, moi j’en peux plus !
– dis donc toi, tu m’as pas dit l’autre jour que tu étais heureux dans la ferme que je t’ai trouvé ?
– oui, Koukïn, j’y suis très heureux, mais j’ai soif de liberté.
– ah, je vois, c’est dans tes gênes, ne t’en fais pas, quand tu seras plus grand, et que tu pourras te débrouiller tout seul, tu jugeras à ce moment là si tu préfères rester dans la ferme ou retrouver la liberté dans la campagne. Pour l’instant promets moi de bien obéir à ton petit Chien de garde.
– oui, Koukïn, promis !
– à la bonne heure !
– tu es un génie Koukïn, tu m’as sauvé la mise, moi je suis épuisé de garder à longueur de journées tous ces petits chenapans. Je prendrais bien des vacances .
– allons bon, encore un !
– que veux tu dire par là, encore un ?
Je lui raconte mes deux dernières rencontres des Chiens gardiens rêvant de vacances, et ajoute que je cherche une idée pour qu’ils passent quelques jours de farniente.
– et si je peux me permettre, ta bonne trouvaille pourra peut être me convenir aussi ?
– je ne te le fais pas dire !
Allez, oust, cette fois ci, je cherche et trouve au plus vite l’idée qui fera partir mes trois nouveaux amis chiens. Je ne vois que mon terrier pour ça, mais pour éviter de m’endormir à nouveau, je vais boire quelques tasse de café !

Photo trouvée sur internet sans crédit

Et de Trois

Et de Trois

Publicités