Quelle merveilleuse journée avec ma maman hier, je lui ai tout raconté, dans les moindres détails. Elle a beaucoup rigolé du Chat qui se prenait pour un Pingouin. Puis on s’est quitté, je l’ai regardé s’éloigner, belle, la plus belle de toute…
Je prends le chemin indiqué par ma maman, c’est pas du tout difficile, et surtout elle m’a tellement bien expliqué. Tout le long je me suis interrogé sur la surprise qui m’attend. Bon on verra bien, j’y suis presque.
Ça y est je suis arrivé, je vois le trou de son terrier, mais elle n’est pas devant, c’est pas gave je vais l’appeler.
– Malicia, c’est moi Koukïn, tu es là ?
– oh ! Koukïn ! Entre.
Le terrier n’est pas profond et j’aperçois deux grands yeux, puis à bien regarder je vois trois paires de petits yeux, juste en dessous d’elle. Je devine que c’est trois bébés. Bébés Renards ?
– Malicia, c’est qui ces bébés ?
– tu ne devines pas ?
– non ! C’est pas vrai ! Ce sont tes bébés ?
– mais oui, ils sont biens à moi, et je te présente Foly, Kokine et Maline, mes trois filles à moi, et tes nièces à toi.
– oh, mais elles sont magnifiques. Bonjour les bébés, on dirai que vos noms me disent quelque chose. Si je ne me trompe pas Foly c’est en l’honneur de Filou, Maline à Malicia et Koukine fait référence à moi. Je me trompe ?
– oui, et je peux t’assurer que Koukine est bien ta référence, coquine comme toi.
– ben ça alors, c’est une vraie surprise. Je me disais aussi la dernière fois que je t’ai vu, pour notre anniversaire, je t’ai trouvé un peu ronde. Tout s’explique. Et ben ça alors quelle surprise !
– et bien sur tu es le parrain de Koukine, je ne te fais pas dire que Filou est celui de Foly.
– et Maline ? Qui s’est son parrain ?
– tu ne devines pas ?
– non ! Ne me dis pas que c’est Loupiot ?
– exactement, quel gros malin, on ne te changera jamais.
– pas si malin, j’ai même pas vu que tu attendais des bébés.
– t’inquiète pas, ça c’est des histoires de filles.
– on va faire une ballade ?
– oui, et devines qui on va voir ?
– non ! Ne me dis pas que c’est Filou ?
– encore une fois tu as deviné, gros coquin.
– normal, c’est des histoires de garçons !

Crédit photo : Roland Dallanoce

La Bonne Surprise de Malicia

La Bonne Surprise de Malicia

Publicités