Ouf ! Qu’il fait chaud ! Mais je crois que c’est surtout le changement de climat, ça ne fait que deux jours que je suis arrivé chez moi, la différence de température avec les Pays du Grand Nord est très importante. Il va me falloir quelques jours pour m’habiter à ces chaleurs.
Une petite virée dans la rivière s’impose, là bas je vais pouvoir me baigner et me rafraichir. et puis je trouverai ma rencontre du jour là bas, un Poisson ? Pourquoi pas…
Quand j’arrive au bord de l’eau, je vois trois beaux Canards en train de se baigner, mais à y voir deux fois, ils sont bizarres, leur comportement est semblable à celui des Poules d’hier. Allons bon, ils ne sont pas saouls eux aussi ?
– bonjour les gars, ça baigne ?
– d’abordch, nous sommes pas troich Canards, mais deuch Canards et unche Cane ! Hic… Hic…
Et voilà, qu’est ce que je te disais, ils ont bu du vin comme les Poules d’hier, mais c’est une épidémie.
– vous avez bu du vin, c’est bien ça ?
– nonch, on a bu du pachtiche. Hic… Hic…
– ben c’est à peu prêt pareil, c’est de l’alcool. Et comme tous les alcools ça rend saoul. Et c’est pas bien, pas bien du tout. Vous allez plonger tous les trois votre tête sous l’eau, et la garder le plus longtemps possible. Allez ! Hop, c’est parti !
Mes deux Canards et ma Cane s’exécutent sur le champ, un peu penauds. Quand ils seront dessoulés je leur demanderai comment ils ont fait pour se mettre dans un tel état.
Quelques minutes plus tard, tout le monde semble retrouver ses esprits.
– alors, comment vous avez pu boire du pastis ?
– nous les deux Canards, on a trouvé la bouteille dans l’eau, on a bu croyant que c’était bon, puis on s’est aperçu tout de suite qu’on était complètement pafs !
– et moi la Cane, j’étais complètement pompette quand j’ai fais comme eux.
– mais vous ne savez pas qu’il ne faut pas manger ou boire tout ce qu’on trouve. Imaginez que ça soit du poison ?
– ah, oui, on y a pas pensé, heureusement que c’était pas du poison.
– ben si, justement c’en était. L’alcoll c’est du poison, quand on en boit trop comme vous, une bouteille entière ! C’est énorme !
– bon, promis, on ne touchera plus jamais à quelque chose qu’on trouve. On viendra te demander si on peut quand on trouvera, ok ?
– ok, et si je ne suis pas là, demandez à tous ceux en qui vous avez confiance. Et surtout pas les Poules !

Crédit photo : Marie Moulin

Les Trois Canards Saouls

Les Trois Canards Saouls

Publicités