Je suis resté dans la forêt toute la nuit, j’ai trouvé un bel abri pour dormir, j’ai fait de très beaux rêves, le plus beau était celui avec le Père Noël qui apportait des cadeaux, et bien sur il était accompagné des Rennes que j’ai rencontré hier. C’est souvent que je rêve de ce qu’il s’est passé la veille, c’est drôlement bien, on dirait que la journée continue.
Mais qu’est ce que je vois entre les arbres, encore un Renne ? Il marche très vite, il court même, on dirait qu’il est très pressé, lui aussi ? Et bien décidément tout le monde s’affole, je vais aller le voir, je peux peut être l’aider.
– bonjour monsieur le Renne, tu cherches tes amis ?
– ben qui tu es toi ? Tu ne sais pas faire la différence entre un Renne, et moi un Elan ?
– mille excuses, mais à te regarder de plus près tu es différent, tu es bien plus grand et gros, et tes bois bien plus larges.
– à la bonne heure ! Pourquoi tu dis si je cherche des Rennes, tu les as vu ?
– oui, hier, pratiquement au même endroit, ils étaient très pressés de rejoindre le Père Noël.
– ah, les garnements, ils m’ont oublié.
– ah, parce que toi aussi tu fais parti des fidèles du Père Noël ?
– ben, bien sur ! Il prend aussi des Elans, il fait tellement de voyages pour sa distribution, qu’il lui faut beaucoup de monde.
– ah, oui, c’est vrai, j’ai rencontré une dame Elan cet hiver chez moi, elle était resté après la distribution des cadeaux, elle se trouvait bien dans les montagnes de France.
– je vois de qui tu veux parler, c’est ma copine, elle me manque, et c’est pour ça que je compte bien tirer le traineau du Père Noël cette année, pour aller la rejoindre.
– ah, je vois, tu n’as qu’à raconter à ton maitre que ton amie te manque, et je suis sûr qu’il t’embauchera, il est si généreux.
– quelle bonne idée ! Merci !
– de rien, alors bonne chance, et surtout rendez vous en France, j’y serai pour les fêtes.
– ce sera avec grand plaisir, et on pourra faire la fête ensemble pour le réveillon du jour de l’an.
– alors ça c’est une bonne idée, j’ai justement rendez vous avec tous mes amis des montagnes, et plus on est de fous… Plus on rit !

Photo trouvée sur internet sans crédit

L'Elan Oublié

L’Elan Oublié

Publicités