J’ai marché toute la journée, et pas de maman Ours Blanc, ni ses petits. La nuit tombe, je ferai bien de trouver un endroit pour dormir, demain je continuerai les recherches. Céleste allait et venait entre l’Ours Blanc et moi, mon système marche à merveille, je suis sur que très bientôt on va les retrouver.
Tiens, un igloo, je vais dormir à l’intérieur, ça me rappelle celui dans les montagnes où j’ai dormi cet hiver, on est bien dans un igloo, je vais passer une bonne nuit, à mon réveil je vais avoir une super forme, et ainsi retrouver et réunir tout la famille Ours Blanc.
Je sens les premiers rayons du soleil à travers les parois de l’igloo, je m’étire dans tous les sens et m’apprête à sortir, quand je sens renifler quelqu’un à l’entrée. Mais qui est ce ?
– coucou toi, tu as bien dormi dans cet igloo ?
– bonjour madame Ours Blanc, oui très bien.
– je voulais rentrer dans cet igloo, mais je suis trop grosse, mes petits eux, ils pouvaient, mais quand ils t’ont vu en train de bien dormir, ils n’ont pas voulu te déranger.
– tes petits ? Quels petits ?
– sors et tu les verras.
– oh ! Trop mignons ! C’est adorable les bébés, mais les bébés d’Ours Blanc c’est vraiment les plus beaux bébés du monde.
– merci, c’est gentil.
– mais dis moi, j’ai une petite question. Tu ne serais pas la maman Ours Blanc et ses petits que cherche papa Ours Blanc ?
– oui, nous aussi on le cherche partout depuis quelques jours, c’est une tempête qui nous a séparés.
– tout ça tombe à merveille, j’ai rencontré papa Ours Blanc hier, et je lui ai proposé de l’aider à te chercher. Ça c’est une super méga bonne nouvelle !
– dis nous vite où il est.
– attends, je vais appeler Céleste, mon ami Vautour, il est chargé de communication entre nous… Céleste… CELESTE.. Hou, hou, Céleste !
– je suis là.
– regarde qui j’ai retrouvé !
– wahou, super ! Je vole vers papa Ours Blanc et je le guide jusqu’à vous.
Quelques minutes plus tard, toute la famille est réunie à son grand complet, c’est magnifique de les voir, que de bisous et caresses, c’est beau une famille.
– merci Koukïn de m’avoir aidé à retrouver ma famille.
– oh, mais de rien, vraiment, quel plaisir pour moi ! Et pour clôturer cette journée, ça vous direz que je vous raconte des histoires ?
– oui, mais que des histoires qui finissent bien.
– pas de problème, de toute façon, je n’ai QUE des histoires qui finissent bien…

Photo trouvée sur internet sans crédit

Maman Ours Blanc et ses Petits Retrouvés

Maman Ours Blanc et ses Petits Retrouvés !

Publicités