A peine réveillé de mon doux rêve de l’Ours Blanc, je vois planer au dessus de moi, Céleste, dans toute la splendeur de son vol avec ses grandes ailes.
– Céleste, mais tu es là ?
– oui, je t’ai entendu m’appeler.
– alors j’ai crié ton nom tellement fort dans mon rêve, que je l’ai fait réellement.
– surement car je t’ai bien entendu. D’ailleurs je m’attendais tous les jours à t’entendre crier mon nom, je sentais que tu étais prêt pour partir voir les animaux qui vivent dans les Pays du Grand Nord.
– oui, je suis prêt. Mais dis moi, je n’avais jamais vu combien tu es beau !
– arrêtes, tu vas me faire rougir.
– non, sans blague, tu as une tête magnifique, ton bec long et brillant, égal à de la nacre, tes yeux ronds puissants et doux à la fois, le duvet soyeux de ton cou, qui donne très envie de s’y blottir, tes plumes parfaitement plantées sur un corps robuste, et enfin tes pattes aux serres dessinées à la perfection qui me portent de pays en pays, et où j’aime tant m’y trouver pour voyager en toute sécurité.
– ouf ! Et ben dis donc, que de compliments, je savais pas que j’étais comme ça.
– parce que personne ne te l’a dit, et c’est bien dommage, enfin maintenant tu sais.
– oui, maintenant je sais. Mais dis moi, tu dis pas tout ça parce qu’on est ami ?
– meuh non, je dis ça parce que c’est la vérité vraie !
– bon, ben, merci alors. Si je peux ajouter quelque chose, ça me rassure que tu me trouves beau, car j’avais plutôt l’impression d’être un peu moche, surtout mon bec et mes pattes.
– mais ça va pas la tête ! Heureusement que j’ai dit que tout est beau chez toi, sinon tu serais resté avec tes mauvaises idées. Et tu veux que j’ajoute quelque chose ?
– ben, si ça doit pas me faire rougir encore plus, je t’écoutes.
– perdu, tu vas devenir écarlate ! Ton coeur est encore plus beau que ton physique, et avec tout ce que je t’ai dit c’est pas rien.
– voilà, je suis tout rouge maintenant, je dois être affreux avec mes pommettes en feu.
– non, ne change rien, c’est encore mieux.
– bon, arrêtes… Hop, on y va…

Photo trouvée sur internet sans crédit

Céleste mon Bel Ami

Céleste mon Bel Ami

Publicités