J’ai dormi par petits bouts toute la nuit, trop excité de mon voyage dès que le jour se lèvera, je sais que Céleste sera à la porte de mon terrier dans quelques heures. J’ouvre un œil, et je vois par le trou de l’entrée de ma maison, que le soleil pointe doucement, ça y est le jour se lève, je n’ai plus qu’à m’assoir dehors et scruter le ciel pour voir arriver mon Vautour préféré.
Le voilà ! Je l’aperçois qui vole vers moi, ses grandes ailes déployées, son bec perçant l’air, ses yeux puissants qui m’ont déjà vu, il est impérial, magnifique, superbe !
– bonjour Koukïn, tu es prêt ?
– pour ça oui, je suis prêt depuis hier, quand l’Ecureuil m’a dit que tu venais aujourd’hui.
– je suis content de t’accompagner dans les Pays du Grand Nord, tu vas découvrir pleins de choses si différentes de chez toi, et de l’Afrique aussi.
– oui, j’ai hâte, sans Loupiot je n’aurais pas su que ces pays existaient, il m’a raconté tous les animaux qu’il a vu là bas, je languis moi aussi de faire leur connaissance.
– allez, c’est parti, je te souhaite bon voyage avec moi, tu vas voir on va se régaler.
– dis moi , Céleste, on pourrait faire un petit tour dans le coin afin que je fasse un petit coucou à tous les miens ?
– mais bien sur, comme on a fait quand on est parti en Afrique, on commence par qui ?
– au gré de ta fantaisie, on va voler au hasard, et dés qu’on aperçoit l’un d’eux on lui fais un signe, jusqu’à ce que je les ai tous vu.
– ok, cette fois c’est parti !
On survole ma région, je fais un petit signe tout d’abord à Chance et Joyeux, ils m’ont reconnu tous les deux et m’ont souhaité un voyage des plus merveilleux, et surtout de bien enfouir dans ma tête tout ce que je verrai et de tout raconter à mon retour. Puis c’est au tour de maman, qui me dit d’être prudent, ah, les mamans, toujours de bon conseil. Je vois ma Vénus, elle avait une petite larme au coin des yeux, mais me lance un doux baiser, en me disant qu’elle sera là à mon retour. C’est au tour de Loupiot, il a compris tout de suite que je partais, il me souhaite lui aussi un bon voyage. Puis enfin Filou et Malicia, ils étaient ensembles, ils me disent de bien repérer le chemin, car eux ils iront ensembles très prochainement dans les Pays du Grand Nord.
– voilà Céleste, c’est parti pour de bon, en avant tout, cap au nord !

Crédit photo : Lionel Hausseguy

Le Grand Départ

Le Grand Départ

Publicités