J’ai prévu une belle ballade en forêt aujourd’hui, là bas aussi il y a beaucoup d’animaux, en fait en été il y en a partout, mais en forêt, c’est là qu’il y en a le plus, car tous aiment la fraicheur qu’apportent les arbres.
J’entends un drôle de chant, ça vient de dessous ces arbres que je vois au loin, je vais tout de suite savoir qui chantent comme ça, et le plus réjouissant, c’est que si j’entends des chants, c’est que ceux qui chantent sont contents, ça c’est une bonne chose, je dirai même, une très bonne chose.
Voilà, je suis arrivé tout près des arbres, j’aperçois juste en dessous, des dizaines de petites maisons de toutes les couleurs, c’est les habitants de ces maisons qui chantent, en écoutant mieux c’est des centaines d’habitants, je vais m’approcher tout près et frapper à la porte d’une de ces maisons.
– ohé, y a quelqu’un ?
Question vraiment stupide puisque je viens juste de dire qu’il y a des centaines d’habitants dans ces petites maisons colorées…
– oui, on est là, qui frappe ?
– c’est Koukïn, le Renard, je viens vous faire un petit bonjour.
– oh, super, on arrive, car tu ne peux pas entrer dans notre maison.
Je vois sortir aussitôt une multitude d’Abeilles, elles sont des centaines, voire des milliers.
– bonjour mesdemoiselles, vous chantez vraiment bien.
– on est tellement contentes, on a récolté beaucoup de pollen, et là, on est en train de fabriquer notre miel.
– du miel ?
– oui, quoi d’autre ? Nous les Abeilles nous fabriquons du miel.
– mais du miel de chez miel ?
– ben, voui, on fabrique du miel de chez miel, du vrai miel, tu savais pas que ce sont les Abeilles qui fabriquaient du miel ?
– ah, oui, je me rappelle avoir rencontré une abeille au printemps, elle me l’avait dit.
– ah, c’est parfait alors, tu voudrais bien en gouter, histoire de nous dire si ça sera un bon millésime ?
– avec joie !
Et elles m’ont toutes apporté du miel, comme je te l’ai dit, il a des dizaines de maisons d’Abeilles, qu’on appelle des ruches, donc des milliers d’abeilles m’ont donné du miel à déguster, quand j’ai eu fini, mon ventre a failli exploser, j’arrivais pas à refuser, c’était trop bon.
– je crois que je vais m’arrêter là, votre miel est un régal, jamais je n’en ai mangé d’aussi bon, bravo, il est parfait ! Et quand on chante tout en travaillant, c’est gagné pour que ce soit une réussite…
– merci Koukïn, avec ton avis on est sure de faire plaisir à tous les gourmands cette année !

Crédit photo : Marie Moulin

Le Chant des Ruches

Le Chant des Ruches

Publicités