Bon, c’est pas tout, mais il faut vraiment que je trouve un copain qui va m’emmener en Afrique… Pour ça je peux aller n’importe où, dans la forêt car sur les arbres il a une foule d’oiseaux, dans les prairies où ils aiment à se faire admirer, et dans les étangs où ils viennent boire comme tout le monde.
Oh, j’en vois un justement près de la mare, il n’a pas l’air très costaud pour pouvoir me transporter, peut importe allons voir quand même. Il semble très affairé, j’aimerai bien voir qu’est ce qu’il fait.
C’est un beau Héron, monté sur ses petites pattes frêles, mais plus je m’approche et plus j’entends des petits cris, mais qu’est ce qu’il fait ce coquin de Héron, j’y vais en courant, je ne voudrais pas rater ce qu’il fait.
– héla, le Héron, tu fais quoi là ? C’est bien un pauvre petit rat qui crie si fort, et que tu as dans ton bec ?
– che peux pas parchler, ché la bouche pleichne.
– ben lâche le !
– cha va nonch ?
– si ça va très bien, lâche ce petit Rat tout de suite !
Devant mon ton très autoritaire, le Héron lâche le petit rat, trop content de s’échapper.
– voilà, tu es content ! C’était mon repas de midi ! Et maintenant qu’est ce que je vais bien pouvoir manger ?
– ben il y a une foule de choses, des herbes, des fleurs, des graines, des baies… Si tu cherches tu trouveras, et si tu fais un petit détour par une ferme, là c’est innombrable ce que tu peux trouver à manger…
– mais j’avais envie d’un Rat !
– ben, pas pour cette fois ci, je déteste entendre crier un animal, c’est plus fort que moi, il faut que je le sauve !
– bon ça va, t’as raison.
– dis moi, puisque je te rencontre, tu ne te sentirais pas de m’emmener en Afrique, toi qui sait voler, j’ai très envie d’y aller.
– je ne pense pas mon ami, tu es un peu trop gros, et moi trop menu, mais j’y pense, si je mange pleins de Rats, pourquoi pas ?
– OUBLIES !

Crédit Photo : Clo Lachat

Le Héron et le Petit Rat

Le Héron et le Petit Rat

Publicités