Je me promène tranquillement dans la forêt, quand j’entends des piaillements venant d’un arbre, je pense reconnaitre qui fait tant de grabuge, des Oiseaux, mais qu’est ce qui peuvent se dire de si important à crier comme ça ?
Je les vois très bien là haut, il y en a deux, un tout jaune et un autre les plumes teintées de toute sorte de marron, je vais monter sur cet arbre pour me rapprocher le plus près possible afin de comprendre ce qu’il se disent.
– c’est à moi !
– non c’est moi qui l’ai trouvé !
– mais moi je l’avais caché, et tu l’as trouvé…
– donc maintenant c’est à moi !
C’est le moment d’intervenir pour savoir pourquoi ils se disputent.
– et bien, c’est quoi votre problème, vous êtes en train d’ameuter tout le quartier.
– Oiseau jaune m’a chipé ma boulette !
– une boulette de quoi ?
– une boulette de pain, elle était à moi, je l’ai trouvé, et comme j’avais pas faim je l’ai caché, et j’ai pas tourné le dos que Oiseau jaune la trouve et la prend dans son bec.
– bah, Oiseau jaune a très faim, il faut lui laisser, et si toi t’as pas faim, tu en trouveras une autre.
– facile à dire, ça court pas les forêts les boulettes de pain !
– mais non, je sais où tu vas en trouver à profusion, j’ai plein d’amis dans des fermes, et les fermiers donnent de la nourriture pour tous ses animaux, il en reste souvent beaucoup, et mes amis sont si gentils qu’ils partageront leur repas, alors, toi partage le tien, donne de bon coeur ta boulette à Oiseau jaune, il meurt de faim, et toi quand tu auras faim tu iras dans une des ces fermes et tu mangeras à ta faim.
– ok, ok, allez gardes la ma boulette, je te la donne, et toi Koukïn, donne moi les adresses des fermes.
– parfait, bon pour les adresses, voilà une carte, chaque ferme est encerclée d’un trait bleu, tu n’as qu’à choisir n’importe laquelle, toutes ont un tas d’animaux de toutes espèces, tu trouveras certainement quelque chose à te mettre sous le bec…

Crédit photo : René Lortie

Les Deux Oiseaux qui se Disputent

Les Deux Oiseaux qui se Disputent

Publicités