Quelle flemme aujourd’hui, il faut dire que par ce soleil si chaud, on a envie de rien faire, juste de se prélasser, c’est justement ce que je vais entreprendre, une bonne grosse sieste, sous un arbre, mi à l’ombre, mi au soleil, le rêve !
Je le trouve vite mon arbre idéal, je m’installe et m’endort aussitôt, hum… Que c’est bon, après on verra bien, je gèrerai en fonction de mon sommeil.
Je sens quelque chose qui me grimpe dessus, c’est très léger, et ça fait des petits sauts, mais je sens qu’il y a quelque chose qui fonctionne mal dans ces sautillements. J’ouvre un oeil doucement, pour apercevoir de quoi il s’agit.
Sur moi, avance péniblement une Mante Religieuse, elle semble mal en point, bon allez, adieu la sieste, je vais ouvrir les deux yeux et voir ce qui gaze pas.
– et bien dis donc, c’est pas la forme ?
– oh, non ! Je vais pas bien regarde.
– regarde quoi ?
– ma troisième patte droite.
– oh, la, la, ma pauvre ! Ta patte est cassée ! Comment tu as fait ça ?
– j’était tellement contente de ce beau temps, que j’ai sauté, mais beaucoup sauté, et de très haut, puis, bing ! Je suis mal retombée est ma patte a craqué.
– ben ma pauvre ! Mais t’inquiète pas, j’ai la solution, je vais prendre un petit bout de bois et quelques brins d’herbe, je faire attacher ce bois contre ta patte avec les herbes, j’ai vu ça à la télévision quand je suis allé rendre visite à mon ami Chien, tu vas voir au bout de quelques jours, tu enlèveras tout et ta patte sera réparée, j’en suis sûr.
– merci Koukïn, vraiment trop gentil, je viendrai te voir pour te monter quand je serai guérie, et on fera des bons de malades !

Crédit photo : Marie Moulin

La Sauterelle à la Patte Cassée

La Sauterelle à la Patte Cassée

Publicités