Voilà mes trois voeux sont finis, les Chevêches ont assuré, il va falloir que j’aille les remercier, et puis leur demander si je peux leur envoyer des animaux qui auraient besoin d’un petit coup de main pour leur donner du bonheur.
Je vais à la rivière aujourd’hui, car j’ai entendu dire qu’il y avait beaucoup de poissons, j’ai envie de faire cette rencontre aujourd’hui.
Me voilà arrivé, je longe la rivière jusqu’à ce que j’en aperçoive, et je vois plein de taches de couleur dans les rouge, orange, jaune… Qu’est ce que ces poissons ? Je plonge la tête dans l’eau et je reconnais cette espèce : des Carpes !
– bonjour mesdames, je viens vous faire une petite visite et un brin de causette.
– ben, tu tombes mal, car on est muette comme des Carpes !
Bon, nous y revoilà, après la Fouine qui fouine, le Furet qui furète, la Marmotte qui dort… des Carpes muettes comme des Carpes !
– vous ne voulez vraiment rien me dire ?
– ben non, puisqu’on est muette comme des Carpes.
– mais vous parler bien, puisque vous me dites ça.
– on te dis seulement ça.
– bon, puisque vous ne voulez pas parler, vous pouvez peut être faire quelque chose ?
Et là elles me font la démonstration d’un ballet des plus surprenants, elles tournent entre elles, sautent hors de l’eau avec beaucoup de grâce, puis replongent en faisant des vrilles dans l’eau, vraiment magnifique !
– et bien voilà, parfait ! Bravo mesdames !

Crédit photo: Marie Moulin

Les Carpes Surprenantes

Les Carpes Surprenantes

Publicités