Quelle chaleur ! On se croirait au mois de juin, c’est vrai qu’il n’est pas loin, dans un mois et demi, alors je profite, car ça va pas être comme ça jusqu’au mois de juin, il va y avoir des jours de pluie, et tant mieux, il faut bien arroser toute cette nature.
Qu’est ce que tu dirais si j’allais dans la forêt ? Rencontrer un copain, ou copine, faire un brin de causette comme à mon habitude, et surtout pour te faire découvrir quelqu’un de nouveau, que tu n’as encore jamais vu dans mes histoires, allez c’est parti, je vais en trouver un jusqu’à ce que je rencontre ce tout nouveau.
Je croise un Chevreuil, un Ecureuil, un Cerf, un Hibou, un Sanglier, je leur fait quand même un petit bonjour, et je passe mon chemin, j’en ai déjà rencontré plein, et je t’ai promis une nouveauté…
Et tout à coup je le vois !
Un Chat, mais pas n’importe quel Chat, il est grand, gros et fort, il n’a rien à voir avec ceux qui vivent avec les hommes, il y ressemble beaucoup, mais il est tout de même si différent.
– eh bien gros Chat, j’ai trouvé en toi ce que je cherche depuis ce matin, c’est la première fois que je vois un Chat de ton espèce, mais de quelle espèce exactement ?
– bonjour Koukïn, je suis un Chat Forestier, un Chat Sauvage.
Il est splendide, tout en me parlant, il se frotte à moi en ronronnant, ses grands yeux ont une douceur dans le fond de leurs prunelles qui me rappelle le gentil regard de maman Chat des montagnes, ses pattes ne laissent apparaitre aucune griffe, des vraies pattes de velours, ce félin est tout ce qu’il a de plus tendre.
– Chat sauvage ? Tu n’en as que le nom, tu es si affectueux, si doux, si gentil.
– oui, je sais, on me dit sauvage car je ne vis pas avec les hommes, mais dans le fond je suis exactement comme les Chats domestiques, d’ailleurs si tu cherches bien, nous sommes tous comme ça, nous, les animaux dits sauvages, on n’a aucune haine envers personne, on vit à l’écart des hommes parce que c’est notre nature, parce que depuis la nuit des temps il y a des animaux dits domestiques et des animaux dits sauvages, mais tous ont de la tendresse, de l’affection et beaucoup d’amour.
– comme c’est bien dit tout ça ! Tu as résumé en une phrase les qualités de tous les animaux, et je me reconnais bien là, comme je reconnais tous les amis que j’ai rencontré, tous sont vraiment comme tu l’as dit.

Crédit photo : David Huerta

Un Chat dit Sauvage

Un Chat dit Sauvage

Publicités