Bon, mon ami sanglier d’avant hier a retrouvé la trace des siens, je suis soulagé, et surtout content de savoir qu’il y aura quelqu’un en moins qui fasse du bruit de bon matin !
Je vais encore dans la forêt, c’est vrai que j’y vais souvent en ce moment, mais j’y rencontre tellement de monde, et c’est juste en disant ça que j’aperçois derrière un arbre, un très beau Brocard.
– bonjour mon ami, tu es bien un Brocard ?
– oui, tu as parfaitement deviné.
– tu ne sembles pas dans ton assiette, je me trompe ?
– non, tu as raison, en fait je boude.
– un Brocard qui boude ! Ça fait BB !
– mais non je ne suis pas un bébé !
– gros bêta, j’étais sûr que tu ferais la confusion, je voulais dire « B » pour Brocard et « B » pour boude. Alors qu’est ce qui ne va pas ?
– je suis toujours tout seul, et quand je rencontre quelqu’un il ne me comprend pas, puis j’ai des tas de questions dans ma tête, et pour finir j’aime beaucoup une Chevrette et elle m’ignore complètement, alors voilà pourquoi je boude.
– si tu ne veux pas être seul, vas à la rencontre des autres, si tu dis que personne ne te comprend, expliques toi clairement, si tu as des questions qui trottent dans ta tête, poses les simplement, et si tu aimes cette Chevrette, tout naturellement dis le lui ! On ne peut pas se mettre dans ta tête et deviner ce que tu penses, il est préférable que tu t’exprimes, c’est beaucoup mieux que bouder. Voilà c’est simple non ?
– on ne peut plus simple, tellement simple que je me sens bête de ne pas y avoir pensé, merci Koukïn !
– ne te blâmes pas, quand on boude, c’est qu’on est triste, et on a pas les idées claires pour avoir toutes les réponses, et surtout n’oublies pas que tu as des amis partout pour t’aider dans les moments difficiles, comme je viens de le faire.

Crédit Photo : Lionel Hausseguy

Le Brocard qui Boude

Le Brocard qui Boude

Publicités