Je me lève très tôt ce matin, j’ai passé encore une nuit dans l’igloo, et comme je disais hier c’est bien mais je veux un terrier, je vais chercher un nouvel ami pour qu’il me dise s’il connait un terrier vide.
Je me dirige vers la forêt, c’est là que j’ai le plus de chance de trouver quelqu’un.
En effet, dès le premier arbre j’entends du bruit, je lève la tête et vois immédiatement d’où vient ce bruit, sur une branche pas très haute un Ecureuil en pleine action, mais de quoi ?
– salut l’Ecureuil, j’ai besoin de toi, tu vas peut être m’aider.
– paa dse plomebe, che chui cha toua dè que che chini mech cheserve.
– quoi ? What ? Que dis tu ?
– PAA DSE PLOMEBE, CHE CHUI CHA TOUA DÈ QUE CHE CHINI MECH CHESERVE !
– ok, t’énerves pas, j’ai compris
Heureusement que Koukïn sais lire sur les lèvres, l’Ecureuil dit : « pas de problème, je suis à toi dès que je finis mes réserves ».
L’Ecureuil termine ce qu’il faisait, c’est à dire qu’il met dans sa bouche tout ce qu’il peut y loger, et le dépose dans son trou d’arbre, c’est sa réserve d’aliments pour les jours qui viennent.
– ça y est j’ai fini, que veux tu Koukïn ?
– comment ça « Koukïn » tu me connais ?
– ben oui, tout le monde te connait, les rumeurs sur ton compte vont vite, tu es tellement célèbre.
– j’en suis très content, mais aujourd’hui c’est moi qui ai besoin d’aide, je cherche un terrier vide pour y faire ma nouvelle maison dans le coin, tu en connais un ?
– tu tombes à pic, il y a une semaine, une maman Renard et ses trois bébés sont partis vivre plus bas dans le sud, elle avait peur que ses bébés prennent froid, tu vois cette butte en dessus du rocher tout noir, c’est juste derrière, elle avait mis trois petites pierres blanches devant l’entrée du terrier, tu ne peux pas te tromper.
– comment te remercier ? Si tu as besoin de moi tu sais où me trouver !

Crédit photo : Georges Laruelle

L'Ecureuil qui fait des Réserves

L’Ecureuil qui fait des Réserves

Publicités