Après bien des kilomètres, comme m’a dit Fox, j’atterris dans un paysage rempli de neige, il y en a partout, et des tas ! Sur les chemins, dans les arbres, et même sous les arbres, à moi la belle vie, et le plus beau dans tout ça, c’est que je vais rencontrer des animaux alpins, j’en ai trop peu vu jusqu’à présent.
Mais en premier lieu, il va falloir que je cherche un terrier, pour dormir, pour me reposer, mais surtout pour me préserver du froid.
Depuis que je suis né j’ai changé de terrier plusieurs fois :
– la première fois c’était quand j’étais encore un bébé, maman avait dû tous nous emmener, ma soeur et mon frère et moi, loin de notre terrier où nous sommes nés, en effet il y avait danger, je suis né en juillet et en septembre c’était l’ouverture de la chasse de ces stupides hommes ! Comme s’ils n’avaient pas assez à trouver à manger dans les magasins, il ne chassent pas les Renards mais maman avait peur d’une balle perdue.
– la deuxième fois, le premier jour de mon indépendance, j’avais trouvé un super terrier, mais le problème, c’est qu’il était déjà occupé, et quand le Lièvre est revenu le soir dans sa maison, il m’a fait partir, il ne voulait pas la partager, par contre il a été super gentil, il m’a hébergé pour la nuit et le lendemain je suis parti en chercher un autre. Par ailleurs, j’aimerai bien le revoir ce Lièvre, enfin s’il n’a pas fini dans une casserole de ces stupides chasseurs !
– et le terrier suivant a été le bon, c’est celui que j’ai occupé jusqu’à hier. Bon c’est pas tout de blaguer, il faut trouver ce nouveau terrier, et demain je te raconterai la suite, allez ciao !

Crédit photo : Marie Moulin

Enfin des tas de Neige

Enfin des tas de Neige

Publicités